Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Projets de recherche

projet FUI

RLDO : Réseau Local Domestique Optique

janvier 2012 – décembre 2014

RLDO : Réseau Local Domestique Optique

L’arrivée de la fibre optique dans le réseau d’accès va stimuler la montée en débit au domicile. Un autre challenge dans le contexte domestique réside dans l’hétérogénéité des signaux à transporter. Ceci imposera un réseau unique et convergent. Seule la fibre optique silice peut porter un tel réseau multi-format. Le projet RLDO a ainsi pour objectifs de développer et de démontrer sur le terrain une solution complète de réseau local domestique optique haut débit et multi-format à forte évolutivité.

Contexte

L’arrivée de la fibre optique dans le réseau d’accès, avec les déploiements FTTH, va stimuler la montée en débit au sein du domicile. Si la montée en débit est un moteur important, un autre challenge crucial réside dans l’hétérogénéité des signaux à transporter. Le réseau domestique se retrouve en effet à l’intersection de plusieurs mondes en très forte mouvance : le monde des télécommunications, de l’informatique, et de celui du "consumer electronics". Aujourd’hui, ces différents signaux empruntent des réseaux séparés basés sur des supports spécifiques. Au fur et à mesure que les débits et la diversité des services vont augmenter, la seule solution gérable techniquement et acceptable par l’utilisateur sera un réseau unique et convergent, portant toutes les applications et prenant en compte les différents formats utilisés. Seule la fibre optique silice permet aujourd’hui d’envisager un tel réseau multi-format.

Objectifs

Un premier objectif concerne le développement d’une fibre optique dédiée. Celle-ci portera d’abord des systèmes multimode pour le bas coût, puis monomode pour faire face à l’évolution des architectures et des services. Pour la facilité d’installation, cette fibre doit être insensible aux courbures, et se cliver simplement pour la connectique. Aujourd’hui, aucune fibre ne répond à ce cahier des charges.
Un deuxième objectif concerne le développement d’une nouvelle connectique fibre. Celle-ci devra être rapide, simple à mettre en œuvre par un utilisateur non-expert utilisant un outillage d’un coût modeste, de dimension réduite, s’intégrant facilement dans l’habitat et compatible avec les contraintes techniques de la boucle locale.
Un troisième objectif concerne l’intégration d’une solution complète de réseau en étoile active multi-format. Celle-ci est basée sur un organe central, le « switch » multi-format, relié à des points d’accès actifs. La solution fonctionnera en régime multimode. Cette solution fera l’objet de tests terrains.
Un quatrième objectif concerne l’exploration des solutions réseaux multi-formats en étoile passive CWDM, qui seront requises ultérieurement par la montée des débits et le besoin de flexibilité.
Le premier axe concerne l’étude du concept en technologie multimode qui pourrait permettre des coûts inférieurs. Le deuxième axe concerne les tests de la nouvelle fibre sur plateforme monomode, solution ultime en terme de débit et services.

Production scientifique

Voir dans la collection Foton sur HAL

Partenaires

Draka Prysmian France – France Telecom – Legrand – Radiall – Ifotec – IDIL Fibres Optiques – Institut Télécom / Télécom Sud Paris

Coordinateur

Draka (Pierre Sansonetti)
(responsable Foton : Michel GADONNA)

Financements

OSEO – Région Bretagne – CG22LTA